« Michel, deux fois. »

Dans les villes de nos vies, où sont les intimités, les chemins de traverses, les cachettes, les raccourcis ?

Qu’est-ce que l’ont sait de l’intimité de ceux qui n’intéressent personne ? Est-ce qu’on a le droit de faire partie d’une histoire quand on appartient à l’immense majorité de ceux qui n’ont rien de remarquable ?

Et si la vie de chacun peut s’entendre comme une histoire, et si le pas que nous faisons nous indique la direction du pas suivant, et si l’essentiel réside dans notre parcours, quelle place reste-t-il pour nos choix ?

Que décidons-nous vraiment ?

Nicolas Turon

« Michel, deux fois. »  – L’intime exposé au vent.

Coécrit et mis en scène par Nicolas Turon, ce spectacle itinérant est une fable moderne où le spectateur sera confronté aux choix existentiels du personnage principal.

Un spectacle qui laissera derrière lui des fresques imprimées, collées sur les murs de l’espace urbain, témoins persistants de son passage 

En coproduction avec l’Atelier théâtre Jean VilarLatitude 50 – Pôle Arts du cirque et de la rueLe Château Coquelle (Dunkerque), le Centre culturel du Brabant-wallon et Namur en mai

Avec le soutien du Centre culturel Wolubilis – Fêtes Romanes , Royal Festival de SpaCentre culturel de Braine l’Alleud, Maison de la culture d’Arlon, Festival des arts de rue d’Houldizy, Festival Soiron-sur-Scène, Festival des Arts de rue de Chassepierre, la Citadelle de Namur, le CAR

Spectacle subsidié par la Fédération Wallonie-Bruxelles – Secteur des arts de la rue, des arts du cirque et des arts forains.